Une soixantaine de corps-morts inspectés à Ban Gâvres

Article paru le 18/11/2012 sur Ouest-France, avec leur aimable autorisation : http://www.ouest-france.fr/une-soixantaine-de-corps-morts-inspectes-ban-gavres-1145499.

À la faveur des grandes marées, l’APPUG, l’association des pêcheurs plaisanciers et usagers de Gâvres avait mobilisé ses troupes vendredi dernier pour vérifier, avant l’hiver, l’état des corps-morts installés sur les cinq chaînes mères du site de Ban Gavres.

Avec plus de 200 adhérents, l’APPUG est la plus grosse association du village. C’est elle qui gère les 188 mouillages de ce petit bout de terre en mer d’à peine deux km2 où trois zones de mouillages existent. La plus importante se situe à Ban Gâvres où l’on en recense 126. Vient ensuite Porh Guer avec 39 mouillages et enfin Porh Puns où l’on en dénombre 23.

« C’est un travail qu’il faut effectuer régulièrement » Indique le secrétaire, Jean Yves Droniuo « Aujourd’hui, nous sommes 9 pour vérifier l’état des manilles et des émerillons (1). S’ils sont défectueux, nous les changeons immédiatement et nous sécurisons les manilles par des colsons, sorte de colliers. Le propriétaire du mouillage, identifié grâce au numéro de la bouée devra s’acquitter de la somme de 40 € maximum, juste le prix du matériel. »

Au total, les bénévoles en ont procédé à une vingtaine d’interventions.

Prochaine étape pour l’APPUG, vérification de ceux situés en eau profonde « Tous les deux ans nous faisons appel à des plongeurs professionnels pour vérifier leurs corps-morts ». Dans une dizaine de jours, les plongeurs de la société Azco Rov Atlantique viendront inspecter la soixantaine de mouillages concernés.

(1) système qui permet à la bouée et donc au bateau de tourner avec les courants.

Source de l’article : http://www.ouest-france.fr/une-soixantaine-de-corps-morts-inspectes-ban-gavres-1145499.