Les annexes des bateaux devront être identifiées

Baie de Gâvres

Article originellement paru dans Ouest-France du 26/12/2012. Source.

Annexes

Une nouveauté en matière de réglementation. Dorénavant, toutes les annexes de bateaux devront être identifiées, pour des raisons de sécurité. « Cela évitera à la SNSM ou à la gendarmerie de faire des recherches laborieuses pour identifier le propriétaire lorsque l’une d’entre elles se trouve à la dérive », a précisé Jean-Yves Droniou, secrétaire de l’Appug, l’Association des pêcheurs-plaisanciers et usagers de la presqu’île de Gâvres, lors de l’assemblée générale, samedi.

Mouillages

Avec 238 adhérents (dont une cinquantaine de bienfaiteurs), l’association gère les trois zones de mouillages de la presqu’île grâce à une autorisation temporaire d’occupation du domaine maritime délivrée par les Affaires maritimes dont la plus importante se trouve à Ban-Gâvres (126 corps-morts).

Ban-Gâvres

Six râteliers à annexes ont été installés à proximité de la cale. La location est fixée à 20 € par adhérent. « Une mesure qui vise à sécuriser les abords de la cale. » L’achat d’une chaîne pour les bateaux en hivernage a également été évoqué comme celui de pontons pour prames. « Cela éviterait aux utilisateurs de marcher dans la vase. » Une troisième chaîne mer sera installée pour les bateaux en eaux profondes d’ici un mois. « Il y a une longue liste d’attente pour ce type de mouillage. » La zone de Ban-Gâvres en accueille 55. « Les corps-morts ont été vérifiés par des plongeurs professionnels. On attend les devis pour les réparations. Si l’association prend en charge l’intervention, le matériel reste à la charge des propriétaires. »

« Porh Guerh, c’est le b… ! »

Le secrétaire n’a pas mâché ses mots en parlant des 43 corps-morts de cette zone : « Les mouillages ne sont pas homologués. Résultat : nous n’avons pas réussi à baliser la zone, en juin dernier. Un relevé avec GPS sera effectué conjointement avec les Affaires maritimes cette année. »

Pour la zone de Porh Puns et ses 19 mouillages, « exceptés les vols de matériel et d’essence en septembre, rien à signaler. Didier Larboulette, le capitaine du port, comme on le surnomme, s’en occupe très bien ».

Une caméra à Ban-Gâvres

Dominique Le Vouëdec, le maire, a annoncé qu’une caméra serait installée côté mouillage : « Cela permettra aux propriétaires de visualiser, en un seul clic, son bateau car cette caméra diffusera en continu sur le site internet de la commune ».

Source : Ouest France.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s